mercredi 2 mai 2018

Corps découvert dans le coffre d'une voiture en feu à Wambrechies : où en est l'enquête

hebergement d'image


Tôt dimanche matin, un corps entravé a été découvert dans le coffre d'une voiture en feu, sur un chemin de campagne à Wambrechies. L'enquête de la police judiciaire de Lille, qui n'a pas encore pu identifier la victime, s'annonce compliquée.
Dimanche 30 avril, vers 7h30, un agriculteur a averti la police et les pompiers qu'une voiture était en feu sur le bord d'un chemin reculé, en rase campagne de Wambrechies. Lors de leur intervention, les secours ont découvert un cadavre complètement calciné dans le coffre du véhicule. 

Saisie de l'affaire, la Police Judiciaire de Lille a dépêché sur les lieux des techniciens de la police scientifique pour relever tous les indices possibles sur place. Immédiatement, la piste criminelle a été privilégiée, d'autant plus que le cadavre avait les mains attachées dans le dos.

L'autopsie du corps extrêmement dégradé n'a pas été probante, on ignore encore les causes de la mort.


Règlement de compte

La PJ, qui enquête sous l'égide de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille (JIRS), n'a pas encore pu identifier la victime, qui semble être un homme adulte.

Des recherches ADN permettront peut-être de mettre un nom sur ce cadavre, à condition que l'homme soit déjà inscrit au fichier des empreintes génétiques. Dans le cas contraire, ce sont des analyses plus poussées et plus longues, des empreintes dentaires notamment, qui permettront peut-être une identification. "On est tout au début de l'enquête, il faut d'abord identifier le corps. Il y a forcément un règlement de compte", explique une source proche du dossier.

Si le mode opératoire dit du "barbecue" est courant dans la région marseillaise dans le cadre d'affaires de stupéfiants, il n'a pas forcément pour mobile une histoire de drogue. La dernière affaire de ce type dans la région avait pour origine un différend privé. Le 1er novembre 2016, un Tourquennois de 55 ans avait là aussi été découvert dans le coffre d'une voiture calcinée à Marquette-lez-Lille.

Pour autant, dans le cas présent de Wambrechies la piste de la criminalité organisée est prioritaire à ce stade.

La voiture brûlée n'a pas pu non plus grandement aider les enquêteurs, si ce n'est qu'ils savent que cette BMW Série 1 a été volée début avril à Roubaix.

En dehors de l'agriculteur qui a signalé la voiture en flammes, l'isolement de la scène de crime ne laisse apparaître aucun témoin, en tout cas pour l'instant. 


Nordhttps://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0

lundi 30 avril 2018

Meurtre d'Angélique Six : pour Karine, amie de la famille, "c'est une double trahison"

Mort d'Angélique à Wambrechies : qui est David R., le principal suspect de l'affaire ?

Mort d'Angélique à Wambrechies : la garde à vue de David R. prolongée de 24 heures



La garde à vue de David R., le principal suspect du meurtre d'Angélique Six à Wambrechies, a été prolongée de 24 heures, a-t-on appris dimanche soir auprès du parquet de Lille.
"Par ailleurs, les qualifications reprises sur le communiqué sont celles qui figurent sur le casier judiciaire" précise le parquet. "Des vérifications plus approfondies sur ce point seront effectuées, ce qui nécessite d’aller chercher des informations relativement anciennes, ce qui n’était pas l’urgence à ce stade."
David R., âgé de 45 ans, est un ancien voisin (entre 2006 et 2016) de la famille Six. Salarié de Transpole, il avait été condamné en 1996 pour des faits de viol avec arme, agression sexuelle et vol avec violence commis en 1994. Une condamnation qui lui a valu une inscription au Fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAIS). Condamné à neuf ans de prison, il a été libéré en 2000.
La jeune Angélique, 13 ans, était portée disparue depuis mercredi après-midi. En s'appuyant sur le témoignage d'un petit garçon qui l'avait vue suivre un homme, la police judiciaire a interpellé samedi soir David R, qui a rapidement avoué les faits avant de conduire les enquêteurs dans une forêt de Quesnoy-sur-Deûle où se trouvait le corps sans vie de l'adolescente.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il l'aurait emmenée chez lui avant de tenter d'abuser d'elle et de la tuer. Le procureur de la République de Lille doit tenir une conférence de presse ce lundi après-midi.

ille Métropolehttps://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille-metropole

dimanche 29 avril 2018

Mort d'Angélique à Wambrechies : qui est David, le principal suspect de l'affaire ?



Le suspect qui a été placé en garde à vue samedi soir, qui a avoué le meurtre d'Angélique et qui a amené les enquêteurs de la PJ de Lille dans une forêt de Quesnoy-sur-Deûle, semblait à première vue ordinaire.

Prénommé David, ce Wambrecitain de 45 ans, originaire de Lille,  travaillant chez Transpole et vivant dans le quartier de l'Agrippin est un père de famille, selon nos informations. Il aurait même été pendant plusieurs années le voisin de la famille d'Angélique.

Condamné pour viol en 1996


Mais il était également inscrit depuis 2004 au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS) en raison d'une précédente condamnation.

En 1996, il a en effet été condamné pour des faits de viol avec arme, attentats à la pudeur aggravés et vol avec violence commis en 1994, selon le parquet de Lille. Condamné à neuf ans de prison, il en est sorti en 2000 après avoir purgé six ans.

Père de deux garçons, dont l'aîné semble avoir le même âge qu'Angélique, il était vraisemblablement connu de la victime. Un enfant de 10 ans, témoin de la scène, avait assuré aux policiers samedi l'avoir vue monter avec un homme portant un short et des claquettes, mercredi peu avant sa disparition.

Il se trouve toujours en garde à vue. Une perquisition est menée ce dimanche après-midi à son domicile.



ille Métropolehttps://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille-metropole

Wambrechies : un corps retrouvé dans une voiture calcinée



Il n'y a pour l'instant aucun lien entre cette affaire et la disparition d'Angélique
Un corps a été découvert ce dimanche 29 avril dans une voiture incendiée, le long du chemin des 3 Fétus qui relie Wambrechies à Linselles, près de Lille.

On ignore pour l'heure les circonstances exactes du drame ainsi que l'identité de la victime.

Aucun lien n'est établi avec l'affaire de la mort d'Angélique, qui a été retrouvée morte cette nuit dans la commune voisine de Quesnoy-sur-Deûle, selon une source policière qui étudie, pour l'heure, l'hypothèse du crime crapuleux.




samedi 21 avril 2018

Enquêtes recherches Lydian Massenet

hebergement d'image


Avis de Recherche Lydian

Copies des  recherches sur le site facebook dédié à la disparition de  Lydian Massenet
Le 20 avril (hier)


Aujourd’hui cela fait 68 semaines que tu t’es perdu et autant de souffrances pour nous.
Aujourd’hui, j’aimerais tant retrouver ma vie d’avant, sans cette attente interminable, sans journalistes, sans écrire sur cette page mais avec Lydian.
Cette situation nous pèse de plus en plus et nous la subissons malgré nous.
Une enquête de disparition d’adulte est toujours compliquée et nous croisons les doigts d’obtenir un jour des réponses à nos questions.
NE L’OUBLIONS PAS.
Merci à tous pour votre soutien.

DEMENTI 

Afin de dissiper de nombreux doutes vis à vis de article de l'Union paru ce jour, Nous tenons à signaler que le sang retrouvé dans cette "dite poubelle" était du sang de chevreuil, et non le sang de Lydian. Toutes les démarches ont été faites pour identifier le sang en question...